La fée bleue

Hello ma cacahuète !

Avant d’aborder le sujet du jour, je voudrais faire une parenthèse pleine d’amour pour la belle R. qui a tourné une sacrée page cette semaine.
Même si cette fois je vais te parler de choix de vie pro, je crois qu’on peut faire le lien avec certains événements de la vie, dont on sort plus forte, plus belle et avec une autre vision des choses.

Avant que tu ne partes en courant après avoir lu « choix + vie + pro » au secours !!!
Je te rassure tout de suite, je ne parlerai pas du boulot prise de tête auquel tu ne veux plus penser dès qu’arrive le vendredi soir, mais de ces envies que tu as en toi. De ces rêves dont tu n’oses pas parler tout haut, de peur qu’ils ne s’effacent au petit matin.

Les bonnes choses au bon moment

Je t’explique : j’ai autour de moi des noisettes et des amandes qui sont en plein changement de boulot.

L’une attend une réponse pour un poste dans une autre boîte que la sienne.
Poste plus sympa, meilleurs avantages, le tout à côté de chez elle. Et du coup elle stresse.
Normal !

L’autre est à son compte depuis quelques temps, mais n’a pas assez de clients pour en vivre pleinement.
Du coup, elle a pris une mission à côté, à mi-temps, et se pose plein de questions sur la suite à donner à tout ça : écouter son cœur ou sa raison ?
Dans tous les cas c’est sa tête qui souffre !

Sans oublier ma noisette qui veut changer de vie pro, mais le grand saut dans l’inconnu lui fait peur, et elle hésite au bord du plongeoir.
Même si elle sait que l’arrivée sera meilleure, ce voyage à l’aveugle n’est pas rassurant.

C’est une période mouvementée pour les cacahuètes pro !
Et j’avoue ne pas être en reste.

Une chose est sûre : ce n’est pas en restant toute seule dans son coin que les choses arrivent.
Et toute imploration à la fée bleue (tu sais, celle de Pinocchio !) n’y changera pas grand-chose.

Et tu sais pourquoi ? Parce que la fée bleue c’est toi !

As-tu remarqué que dans la vie rien n’arrive jamais par hasard ?
Tu croises sur ta route les personnes dont tu as besoin au moment où tu en as besoin. Comme une lumière qui t’indique que tu es sur la bonne voie !

À condition d’avoir déjà mis en œuvre une partie des choses !

Un exemple concret ? J’ai postulé, moi aussi, pour une mission à moyen terme dans la comm’, pour assurer des revenus en attendant de pouvoir vivre de mes écrits.
Ça n’a pas fonctionné. Pourquoi ? parce qu’ils cherchaient quelqu’un qui sache écrire, faire de la mise en page, qui soit créatif et qui sache faire des prises de vues et des retouches photos.

Rien à voir avec moi donc ! (ça fait 10 fois que je fais cette blague et elle me fait toujours autant rire !)
Mais je ne leur en veux pas (bon si, un peu de ne pas avoir vraiment lu mon CV et compris le principe de la reconversion, mais ça c’est malheureusement courant).

Non, je me dis que si ça ne s’est pas fait c’est que ça ne DEVAIT PAS se faire.

Dans le même laps de temps, 2 personnes m’ont contactées pour qu’on travaille ensemble.
D’ailleurs je mange avec l’une d’elle dans 2h et je suis au taquet du stress !!

Toujours dans ce même laps de temps, j’ai contacté une pistachette graphiste avec qui je voudrais travailler, et elle me suit sur les 2 projets.

Ce que je veux te dire c’est que la vie ne fait jamais les choses par hasard.
Si quelque chose te tient à cœur, alors donne toi les moyens d’y arriver. Mets les choses en route et prouve toi à toi-même que c’est vraiment ce que tu veux, que tu vas tout donner pour y arriver.
La seule personne à convaincre, c’est toi-même !

« Souris à la vie et la vie te sourit »

Aujourd’hui c’est un message plein d’espoir que je veux t’envoyer.

Regarde autour de toi ceux qui avaient l’envie de faire bouger les choses, de changer de vie.
Quels sont ceux qui ont réussi ? Ceux qui ont saisi la vie par les cornes et qui ont osé !

Et toi aussi tu as en toi tout ce qu’il faut pour ça.

Déjà, lorsque tu identifies ce qui ne va pas, que tu prends conscience qu’il est temps de changer des choses, tu as fait 50% du travail.
C’est à ce moment là que la vie se charge de te mettre face à des choix qui vont, tantôt éprouver tes décisions, tantôt te faciliter les choses.

Dans tous les cas, le but est de te mettre sur TA voie.

J’aimerais te dire que pour y arriver plus facilement, il y a une formule magique et qu’il suffit de dire « salagadou la magicabou la bibidiba bidibou » pour que la citrouille se transforme en beau carrosse, mais je te rappelle qu’à minuit tout redevient comme avant. Pfioute ! Disparu le beau rêve !

Pour conquérir son prince, Cendrillon a dû braver quelques obstacles et se montrer telle qu’elle est réellement.
Si on va jusqu’au bout du raisonnement (j’adore faire des analogies entre la vie et un vieux Disney !) : le prince c’est ton projet à réaliser, celui de toute une vie.
Les belles sœurs sont les jalouses qui veulent te piquer ton projet, prêtes à tout, même tricher pour y arriver.
Et la marâtre représente les mauvaises langues de ton entourage qui s’évertuent à te faire croire que tu n’es pas assez bien.
Alors qu’en vrai, tu es la meilleure pour ce projet, puisque c’est le tien !

Bon alors, est-ce que ce rêve ne vaut pas la peine d’être vécut ?

J’arrête, j’arrête ! Je ne veux pas devenir une vieille moralisatrice.
Je veux juste te dire que, lorsqu’on le décide on trouve en soi une force incroyable qui nous permet de mener à bien des projets dont on se serait crue incapable.

Et si tu as encore besoin d’un petit coup de pouce, répète avec moi et la belle Julia (Roberts) : La vie est belle !

7 réponses sur “La fée bleue”

  1. Je suis certaine que tu as raison. C est grâce à soi même qu on avance et les autres ne sont que des aides ( passagères ou non). Les mauvaises langues le sont par jalousie. Mais il vraiment flippant ce plongeon vers l inconnu. Ressortir de l eau ou se noyer? Que va t il arriver lorsque le grand saut sera fait? Sans essayer c est sur on ne le saura pas mais il faut une sacré dose de courage ou d inconscience pour faire ce dernier pas. Il me manque à ce jour ce petit rien de confiance en moi qui va me permettre de sauter…..

    1. Et pourtant, tu as vraiment tout en toi pour réussir !
      C’est compliqué, mais il faut parfois affronter ses peurs pour pouvoir avancer. Et souvent, on se rend compte après coup, qu’on s’en était fait une idée pire que ce que c’était réellement.
      Le bonheur à l’arrivée en vaut la peine 😉 <3

    1. 😉 Merci Margottine, c’est avec plaisir que je chuchote aux oreilles des cacahuètes, mais je suis sûre que c’est aussi et surtout toi cette petite voie 🙂

  2. Moi aussi j’aimerais changer de bocal ( Oui désolée je me sens plus comme ton poisson rouge que Cendrillon ) . Mais même si je suis convaincue que j’ai fait le tour de mon aquarium actuel ( oui il est surtout rempli de mini têtards qui hurlent sans cesse…) je n’ai pas encore l’élan nécessaire pour me lancer, et si je sautais trop court et retombais entre les deux bocaux la bouche ouverte , les nageoires en l’air… pas très belle cette image surtout que je suis plus baleine que poisson rouge…. Bon je vais commencer à chercher ma petite fée bleue , elle est bien cachée mais j’aperçois la lumière de sa baguette quand je ferme les yeux……

    1. Alors déjà tu n’as rien de la baleine (attention je peux me transformer en Médusa, la méchante des profondeurs !)
      Si déjà tu as pris conscience de ce que tu veux changer et que l’envie est là, alors non seulement tu verras la lumière de TA baguette magique mais en plus tu vas vite pouvoir te transformer en ce que tu veux.
      Tu ne retomberas pas entre 2 bocaux, car ta volonté te portera dans le bon : le tien !
      Courage ! Le bonheur est au bout de ta démarche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *