C’est qui le chef ?

Bonjour ma cacahuète !

Aujourd’hui nous allons sortir les couteaux et les pics.
Non, nous ne parlerons pas de cuisine mais de relation de couple !

Crache aéronautique

As-tu déjà essayé de partager une activité qui te tient à cœur avec quelqu’un que tu aimes ?
Moi oui !
Par amour, j’ai accepté de monter sur un engin de la mort à 2 roues. J’y suis même devenue accro, demandant à mon Ours de se faire des week-end avec d’autres fous du guidon.
On a bien sûr contaminé nos pépites, qui maintenant en font aussi !
Un vrai bonheur !

Mais que se passe-t-il lorsque ce moment n’est pas partagé par l’autre ?
Et bien c’est ce que je vais te raconter maintenant, parce j’ai eu l’immense bonheur privilège joie bref ! je l’ai vécu avec Papa Ours !

Ah ces hommes !

Il y a quelques années, j’ai suivi une formation en sophrologie (encore une corde méconnue à l’arc de la Cacahuète). Je ne m’en sers que très rarement, même pour moi-même, mais il m’arrive de temps en temps de faire une séance à mes pépites ou comme ce jour-là à Monsieur Ours !

Je ne t’ai jamais vraiment parlé de lui, parce qu’il préfère rester au fond de sa grotte, à faire ronchonner ses moteurs, mais c’est un passionné d’aviation, avec ou sans moteur !

Du coup, pour lui être plus agréable (si si ! Je peux le faire !), j’avais décidé d’axer ma séance sur la sensation de vol, de flottement, de liberté.

J’étais à fond dans ma séance, lui ne bronchait pas (c’est dire !) jusqu’à ce que là, d’un coup ! le voilà qui se met à rire.
Il a bien essayé de contrôler tout ça, mais non, c’était plus fort que lui !

Je me suis naïvement demandé ce qui lui arrivait (j’aurais pourtant dû savoir depuis le temps !) et ce qui est sorti de sa bouche m’a juste fait arrêter la sophro à tout jamais :
« MEDEY ! MEDEY ! On va se cracher ! » suivi d’un rire qui ne cachait rien de sa grande moquerie à l’égard de ma séance.

Non non non ! Aucune excuse à cet acte abjecte !
Ça ne se fait pas !

Est-ce que moi j’ai tapé une crise de nerfs la 1ère fois que j’ai du monter sur la moto ? Bon OK mauvais exemple !
Mais n’empêche, ça ne se fait pas !

Comment veux-tu qu’une relation se fasse sur des bases saines si chacun se moque de ce que fait l’autre ?
Ou alors, c’est une philosophie de vie !
Mais là, pas sûr que l’Ours et la Cacahuète puissent se départager.
Non sérieusement, c’est la « porte ouverte à toutes les fenêtres » et autres petits jeux mesquins consistants à mettre l’autre dans l’embarras, à la façon du film « Jeux d’enfants » (en moins tragique quand même).

C’est vrai que notre relation est assez particulière, mais entre nous il y a une franchise parfois brute de décoffrage, qui fait que tout est dit. Et l’humour est au centre de beaucoup de choses.

Attention, je ne te dis pas que tout est rose, loin de là !
Nous sommes tout de même 2 italiens à forts caractères, surtout lui avec ses racines Sicilienne, et nos disputes sont souvent explosives.
Mais nous laissons toujours de la place à l’autre.

Histoire d’incompatibilités compatibles

C’est sans doute cela qui fait notre force.

Parce ce que si on y regarde de plus près, à la base, un couple ce sont 2 individus qui ne viennent pas du tout de la même planète.

Si la plupart des mecs sont avant tout potes et soirée à forte dose en tanin et autre malt, les filles sont plus piou-piou à parler du grand amour tout en rêvant à M. Grey, sans jamais le transposer sur leur partenaire !

Je sais, j’exagère ! Tous les mecs n’aiment pas le foot. Je n’avais pas parlé du foot ? Ah bon !

Au début d’une relation, chacun cherche son équilibre, chacun essaye de plaire à l’autre autant que l’autre lui plait, se pliant à ce délicat exercice du fameux compromis.
Et ça donne des papillons et des petits cœurs partout. C’est mignon comme tout… des bisous bisous, des roucoulades et du miel qui dégouline. Chouette, en plus ça colle !

Mais avec le temps, ce miel se transforme assez souvent en acide, et les propos se font plus froids.
Qu’est-ce qui fait que tout bascule et qu’on s’adresse à l’autre moins bien qu’à la postière (c’est dire !) ?
Qu’est-ce qui nous fait oublier l’amour qu’on porte à l’autre au point de se parler si mal ?
Ou pire, qu’est-ce qui fait qu’on s’oublie dans cette relation sur laquelle on a pourtant basé une partie de notre vie ?

Je n’ai pas de réponses à toutes ces questions.

Si on demandait leur secret aux couples qui perdurent, sur 100 couples, sans doute aurions-nous 150 versions différentes ! Ben oui, une par individu honnête + celles de quelques couples qui sont réellement sur la même longueur d’onde. Ou alors c’est qu’ils ont très bien répété leur discours…

Ce qui est important dans toute relation, quelle soit amoureuse ou non, c’est de ne pas s’oublier soi-même et de ne pas oublier ce qu’on éprouve pour celui ou celle qu’on a en face de soi.
Forcément que dans une relation de travail, avec un chef acariâtre, on ne s’adressera pas à lui en y mettait des mots doux, mais il est important de savoir remettre de l’authenticité et une dose de tolérance dans toute relation humaine.

On a le droit de ne pas être d’accord, mais on n’a pas le droit de détruire gratuitement, juste pour passer ses nerfs ! À moins de vouloir que Karma se charge de la suite !

Ce n’est pas toujours évident de constater que la routine a tué une partie de ce qui faisait la beauté des retrouvailles des débuts, mais savoir se poser et dire à l’autre « Attend, assied-toi, prenons le temps » est un des plus beaux actes d’amour à mon sens de Cacahuète.

Être encore capable d’être honnête l’un envers l’autre et d’ouvrir son cœur sur ce qui fait la difficulté du moment ou l’envie de se retrouver, est aussi fort que dire « je t’aime ».

Je ne dis pas, qu’un coup derrière la tête à la façon de Cro-Magnon ne réglerait pas aussi certaines situations, mais il ne faut jamais oublier que l’autre se relèvera à un moment ou à un autre ! Oups !

Sur ce, j’ai des débris d’avion à ramasser et une vengeance à préparer….

PS : n’oublie pas que pour ne rater aucune aventure, être informée telle une VIP et obtenir quelques bonus exclusifs, tu peux suivre ce lien.

5 réponses sur “C’est qui le chef ?”

  1. La vie de couple n est pas un long fleuve tranquille mais vaut le coup de se battre pour toujours partager de bons moments. Je pense que les couples à la longévité rêvée ont peut-être compris que la société de consommation ne s applique pas aux êtres humains et que les moments durs font aussi parti d un couple

    1. C’est ça ma noisette !
      Un couple ne se construit pas que sur le meilleur, et qu’il faut une dose non négligeable de sincérité et de respect pour que ça tienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *