Juste être nous !

Bonjour bonjour ma cacahuète en folie !
Comment se passe la reprise chez toi ?

Je peux te poser une question ? As-tu déjà ressentie une violente envie de meurtre envers quelqu’un de totalement mesquin ou injuste ?

Tu sais cette pulsion incontrôlable qui provoque une colère profonde, un peu à la façon de Colère, le personnage émotion de Vice Versa. Je le trouve très parlant ce personnage.

Continuer la lecture de « Juste être nous ! »

À VENDRE : ADO, 13 ANS, INSUPPORTABLE !

Certes elle est jolie et intelligente, mais, comme le dit la chanson de Louise Attaque : p***** qu’est-ce qu’elle est chiante !

Qui n’a jamais rêvé de se séparer de son ado, même quelques heures seulement, pour pouvoir faire un pas dans la maison sans entendre une réflexion désagréable, un soupir ou tout autre son spécifique émis par cette catégorie de personnes ?

Tic tac, tic tac…

Aujourd’hui, j’en suis là ! Condamnée à compter les jours qui me sépare de leur rentrée scolaire. Continuer la lecture de « À VENDRE : ADO, 13 ANS, INSUPPORTABLE ! »

Amitié héréditaire

Je t’avais promis de te raconter la rencontre entre 2 adolescentes.
Tu te souviens, je me demandais comment cela allait se passer lorsque mon amie et moi allions mettre nos 2 bombes à retardement ensemble : est-ce que cela ferait des étincelles ou, au contraire, allaient-elles comploter ensemble contre leurs mères si pénibles ?

Étrange similitude

Et bien, contre toute attente, elles se sont entendues à merveilles ! A croire qu’elles se connaissent depuis toujours.
De notre côté à nous les mamans, les retrouvailles se sont faites comme si on ne s’était pas quittées. Nos discussions reprenant telles celles laissées la veille.

Transmettre l’amitié

Continuer la lecture de « Amitié héréditaire »

Fichu syndrome de l’imposteur !

Je publie mon article un peu plus tardivement que prévu, mais je me suis retrouvée face au fameux syndrome de l’imposteur.

Comme je te l’expliquais dans un précédent article, j’ai fait le choix d’une reconversion pro.

Ce n’est pas la 1ère fois que je tente de mener à bien un projet personnel pour qu’il devienne MON projet pro.

Des 1ers amours aux projets sans lendemain

Mon 1er amour était une autre forme d’écriture, celle par la lumière : la photographie.

Je me suis rêvée photographe de mode en studio depuis mes 13 ans.

Qu’est-ce que j’ai pu la faire et la refaire cette vie de rêve… dans ma tête !

Je ne voulais entendre parler de rien d’autre ! Continuer la lecture de « Fichu syndrome de l’imposteur ! »

Les ados ou la vengeance des grands-parents

T’es-tu déjà demandé pourquoi, nous les parents, devions vivre aussi mal l’adolescence de nos enfants? Et si c’était la faute des grands-parents ?
Je m’explique !

Des amies d’enfance qui se retrouvent

J’ai longtemps eu une « BFF » (tu sais, les Best Friends Forever). De l’entrée au collège jusqu’à l’âge de 30 ans, Madame S a partagé ma vie, malgré la distance de plus en plus importante en nombre de kilomètres. Et un jour le lien s’est rompu, assez violemment. Mais comme la vie est quand même cool, on s’est retrouvées il y a 2 ans environ.

Nous sommes toutes les 2 quarantenaires, avec un boulot qui évolue, une vie de couple stable et 3 enfants.
La routine quoi ! Et assez similaire pour nous 2, ce qui nous donne de nouveaux points communs non négligeables pour reconstruire notre amitié.

Sauf que dans ce parfait tableau de vie caaaalme il y a un élément perturbateur : nos ados !! Continuer la lecture de « Les ados ou la vengeance des grands-parents »

Miss Cacahuète fait des émules

En écrivant sur ce que j’ai vécu, je ne pensais pas inspirer d’autres cacahuètes en devenir.

Il y a bientôt un an que j’ai décidé de reprendre ma vie pro en main.

Le chemin n’a pas toujours été facile, d’autant plus que j’étais seule à le suivre.
Chaque décision, je la prenais en me demandant si je faisais le bon choix.

Une spéléologue du développement personnel !

se découvrir soi même

Continuer la lecture de « Miss Cacahuète fait des émules »

La reconversion comme une renaissance

Aujourd’hui je vais bien, je suis moi, et pourtant….

reconversion renaissance

Je n’oublierai jamais cette date du 18 septembre 2017. Ce fut sans doute le pire jour de ma vie pro, et pourtant, c’est ce jour-là que ma vie a commencé.

 

Imagine qu’un jour on te dise que tu vas devoir laisser derrière toi le boulot stable, le salaire (petit mais qui tombe tous les mois à la même date), les 3.5 jours de RTT par an et les cafés avec les collègues, pour un saut dans l’inconnu, serais-tu prête à le faire ? Continuer la lecture de « La reconversion comme une renaissance »

Bienvenue sur le blog de Miss Cacahuète !

Qui suis-je ? Vaste sujet…

Pour résumer, je suis une jeune (hum) maman débordée qui a tout envoyé péter.

Enfin quand je dis tout, je pense surtout à l’open space, le petit bureau, le PC et les collègues bruyants. Et aujourd’hui je suis là, les doigts de pied en éventail au bord de la piscine…. Comment ça je rêve ? Bon oui, un peu !

Mais laisse-moi faire les présentations : donc, Miss Cacahuète en personne, 40 ans, rêveuse, dynamique et la plume à la main, Louloulou l’ado, Nana et Cal’ les jumelles terriblement attachiantes.

En fond de toile, tu retrouveras un Papa Ours, même si on ne partage plus notre quotidien et plein de fruits secs commes des Noisettes, des Pistaches et autres Cocohuets qui sont mes étoiles de vie qui partagent mes joies, mes peines, mes réflexions hautement philosophiques et surtout mes délires.

Ah, j’oubliais pour compléter le tableau, les chats : Pizzaïolo et Lilly la tigrasse (non ce n’est pas leur vrai nom, mais je veux préserver leur anonymat félin !)

Ce blog, c’est un bout de ma vie, mais c’est surtout un livre ouvert, pour celles qui auraient un jour envie de quitter leur boulot pour enfin se découvrir, envie de vendre un(e) ado juste une heure ou deux pour avoir du calme ou envie d’expédier les gosses, le mari et les chats faire les courses à sa place pour pouvoir rien qu’une fois mettre les pieds sous la table le soir venu (à vos risques et périls au niveau du repas).

Un bout de vie, mais toujours dans la bonne humeur, parce qu’on a toutes méritées un rayon de soleil dans nos journées de 36h concentrées en 24h.