A star is born, yeah !

Hello ma Cacahuète !
Pas encore ressortie de sous la couette ?
Dis donc, ça deviendrait pas une habitude ?
J’avoue que la sortie du lit est compliquée le matin.
Heureusement que je peux compter sur les griffes acérées de Lilly la Tigrasse pour me rappeler le Room Service en mode croquettes.

Cette semaine, la VIP c’est moi !

Non, non, je ne cède pas aux caprices de la demoiselle de bon matin.
Par contre je te garantis qu’elle a appris à voler d’un côté à l’autre du lit lorsqu’elle me mord les orteils avant même que j’ai ouvert un œil.
Non mais oh !

Et puis quoi encore ? Des claques en pleine nuit quand j’ai légèrement oublié de la nourrir le soir ?
Oui bon ok, aussi.
Mais là encore elle a dû sortir son parachute pour atterrir !

Et sinon, toi ça va ?

Blague à part, cette semaine je suis dans une belle énergie.
Une de celles où tu sors les lunettes de soleil, tu mets la musique de la Cacahuète à fond dans les oreilles et t’avances !
Et cette fois-ci, les bonnes ondes ne sont pas que pour Cal’ mon affreuse pré’ado pleine d’amour… et de bleus !

Et oui ! Encore !
Sauf que là, je pense que son Papa Ours et moi allons passer outre les quelques kilomètres qui nous séparent pour s’entendre sur un équipement de défense pour notre Pépite.
En mode… Taser !

Comme ça, le prochain qui se prendra pour Karaté Kids à moins de 40 cm de son genou, se retrouvera par terre à la place de ma Pépite !
Et tant pis si elle vise mal !

Bon, au final, plus de peur que de mal !
Et puis je la soupçonne d’avoir été jalouse de ses sœurs en étant la seule à ne jamais avoir eu de béquilles, plâtre et autres bandages.

Je te rassure, cela ne l’a pas empêchée de se rouler dans les bottes de foin avec sa jumelle et leurs copines le week-end dernier !
Est-ce que tu sais ce que ça fait de devoir aspirer entièrement une voiture pleine de terre et de paille ?
Ben moi non plus ! Je vais leur laisser ce plaisir.
Les Pépites ne vont pas s’en tirer à si bon compte !

Et puis j’aimerais bien reprendre la suite de cette aventure,
si les Pépites le permettent !

Surtout qu’elles ont un peu beaucoup eu droit aux lumières sur elles ce week-end !
Et pas seulement parce qu’elles soufflaient leur bougie annuelle !

Entre Nana qui survole le concours de jour, tel Pégase qui prend son envol, et Cal’ l’affreuse Tigresse qui se subtilise à moi derrière l’objectif et réussit des exploits photographiques, il va falloir envoyer du lourd pour récupérer la lumière !

À chacun son étincelle

Sauf que dans cette vie, la jalousie et la concurrence n’ont pas de place.
Et ce n’est pas parce que la lumière brille chez quelqu’un, qu’elle s’éteint chez quelqu’un d’autre.
Bien au contraire !
La réussite et les joies partagées amènent dans leur sillon, autant de bonheur pour ceux qui accompagnent et se réjouissent du bonheur des autres, que pour celle qui les vit.

Et je suis bien placée pour le savoir !
J’ai longtemps douté de moi et de mes capacités en tout genre.
L’un des tous premiers articles de ce blog y faisait référence d’ailleurs.
Et par le passé, j’ai beaucoup pratiqué l’auto-sabordage par peur… de réussir !

Sauf que, comme tu le sais, j’ai commencé un vrai travail sur moi-même, basé sur la bienveillance et la pensée positive.
Et bien figure toi que lorsqu’on se l’applique à soi-même, ça marche !
Et pas qu’un peu !!!

Alors bien sûr, c’est facile quand on a ses totems tatoués à même la peau, y a plus qu’à se laisser porter.
Euh… Sauf que c’est pas tout à fait ça !
Si on veut que les choses changent, il faut s’en donner les moyens et surtout, il faut croire en nous !
Bot’auculthérapie ! (Oui ‘Za, je te devrai des droits d’auteure).

J’ai mis longtemps à comprendre cela.
Peut-être parce que j’avais peur d’être moi, peut-être parce qu’il est plus facile de rester dans les schémas pré-établis qui nous rassurent même s’ils ne nous conviennent pas.
Mais il y a toujours, sur ton chemin de vie, une personne qui vient te bousculer et te dire que, non, tu n‘es pas à ta place.

Parfois il s’agit même d’un troupeau de personnes, qui passent les unes après les autres.
Mais on est tellement aveuglé par nos appréhensions et nos carcans qu’on refuse de les voir.
Pire ! On les repousse !

Et parfois, dans l’interstice d’une micro faille, l’une d’elle arrive à se glisser à l’intérieur et à faire vibrer à nouveau cette corde qui nous anime.
Si à ce moment très précis on s’accorde, à soi-même, de laisser tomber notre armure, c’est toute notre vie qui prend son sens.

Maintenant, imagine ce que ça fait à la puissance Cacahuète !

Et même pas sous exta !

Quand je te disais que j’étais dans une belle énergie, en mode musique à fond dans les oreilles et lunettes de soleil, c’est exactement ça !
Limite je pourrais me promener dans les rayons d’un supermarché en pyjama panda… Limite !
Mais Cal’ l’ayant refait ce week-end, je ne vais pas lui voler ses prérogatives.

Toujours est-il, que vis pleinement cet alignement dont je te parle depuis quelques semaines.
Moi qui n’osais plus rêver de peur d’être déçue, me voilà, propulsée sur le devant d’une scène qui me plaît : ma propre scène, celle de ma vie.
Et ceux qui me donnent l’occasion d’y jouer le 1er rôle ne le font que parce que je me permets d’y croire !

J’ai osé ! J’ai franchi le pas de dire et montrer qui j’étais.
Et tu sais quoi ? Je ne me suis pas menti !
Ce que je vis depuis quelques semaines maintenant, c’est l’aboutissement de ce travail.
Des projets qui se concrétisent, et même certains rêves qui deviennent réalité.

Je ne te dis pas que je vais arriver au sommet sans aucun effort ni sans aucune déception.
Mais ce que je sais c’est que je ne regrette en rien mes décisions passées.
Sans elles, je n’aurais pas fait ce choix de vivre pleinement ce que je voulais vraiment vivre.

Alors ma Cacahuète, ma Pistache, mes petits Cocohuets et tous les autres fruits secs !
Ce que j’essaye de dire, c’est que non seulement il faut rêver !
Mais que si en plus tu crois en toi, tu pourrais bien être surprise de voir tes rêves se réaliser.
Et parfois même en plus grand que tu ne l’aurais cru.

Je t’en dirai plus sur mes projets sous très peu de temps, mais pour l’instant je voudrais que tu prennes un moment pour toi, un moment pour te poser, pour respirer et pour faire le point sur ce que tu as là, au fond de ton coeur.

Cette envie inavouée que tu gardes secrètement enfouie comme un trésor dont tu aurais soigneusement perdu la carte.
Et si cette carte tu osais la ressortir et la re-déplier pour en suivre le dessin.
Tu y découvrirais peut-être ce chemin de vie qui est le tien depuis le début !

Je sais à quel point tout changement peut être effrayant, surtout quand on choisit une voie inconnue qui nous sort de notre confort.
Mais crois moi, le bonheur en vaut la peine.

Alors ma Cacahuète, prête à me suivre et à relever le défi de cette vie ?

Dans tous les cas, n’hésite pas à venir partager tes rêves et tes folies en commentaire de cet article.

2 réponses sur “A star is born, yeah !”

  1. Quel élan d’optimisme… que tes plus grands et plus beau rêve se réalise 😉 en tout cas je te le souhaite…
    Et pour le chat j’ai le même sauvageons…a 4h du mat…🙄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *